Sélectionner une page

Le 29 juin au centre Carrefour 18, dans le quartier du Blosne à Rennes, s’est tenu notre premier Dîner des liens. Il était organisé par notre association Vivre en paix ensemble  et Etude Plus. Depuis plusieurs années, des bénévoles de cette association spécialisée dans les cours de langue organisent et concoctent des Dîners, animés par Marie Clainchard, pour favoriser les échanges dans ce quartier où cohabitent des dizaines de nationalités différentes.
Le 29 juin, plus d’une centaine de personnes, placées autour de grandes tablées, étaient réunies. Parmi eux, de nombreux membres ou représentants d’associations, de Rennes ou des environs : la ligue pour les droits de l’homme, les Petits frères des pauvres, Universel Singulier, Mata, Saint-Gilles Solidarités, etc. L’un des buts de la Caravane des liens est bien de mettre à l’honneur les valeurs de l’esprit associatif : l’entraide, le partage et la générosité !

La Caravane des liens se veut bien sûr intergénérationnelle. Des écoles ont souhaité la rejoindre, et c’est ainsi que les élèves de l’école maternelle Sainte-Marie (Rennes), avec leur professeur Rose-Marie Simonneaux, ont préparé des dessins qui ont coloré et personnalisé chacune des tables. Bien utile pour aider chacun à trouver la table qui lui a été attribuée (tout est fait pour favoriser de nouvelles rencontres!!) Thème choisi par les enfants : les animaux.

Des femmes de la communauté turque de Rennes, bénévoles d’Etudes plus avaient préparé le repas, sous la forme d’un délicieux buffet ; légumes crus ou cuits, viandes, il y en avait pour tous les goûts… Pendant la soirée, chacun était invité à écrire quelques mots sur un carton, puis à venir l’accrocher sur des arbres, (peints par les élèves de l’école Janusz Korczak). Il s’agissait de répondre à cette simple question : « Que représente pour vous le lien ? »

Les danseurs de la Compagnie Dana, Cécile Barbedette et Dimitri Korczak, qui est paraplégique, nous ont offert un moment magique en interprétant leur « Duo en chute libre ». Et montré que « l’art peut créer de la rencontre là où il n’y a que du cloisonnement. » Beaucoup d’émotion dans le public ! (voir vidéo dans précédent article) Mohammed, de l’association TV Blosne, filmait le spectacle.

Les enfants de l’école Guillevic du Blosne, ont eux aussi fait preuve de créativité en choisissant de tisser du lien… autour d’un fil de laine… grâce à des pompons de toutes les couleurs qu’ils ont réalisés en classe. Ils se les ont ensuite échangés, les ont offerts à leur entourage, et chacun des participants au repas a pu choisir le sien… Merci les enfants!

Les élèves ont aussi créé ensemble de magnifiques arbres des liens, réunis en un livre que l’équipe enseignante (Fatiha, Kellie, Mireille et Catherine) a présenté lors de la soirée. Dessins, collages, assemblage de fils, pompons ; beaucoup d’imagination, de la couleur, et de beaux symboles de ce qui nous relie, au delà de nos différences. (à noter : si vous trouvez de vieilles pelotes de laine inutilisées, l’école Guillevic les recevra avec plaisir…)

Brigitte Trubert, administratrice de l’Association Rennaise des Centres Sociaux, dont La Caravane des liens est partenaire, nous a présenté Au P’tit Blosneur. Cette association née dans le quartier du Blosne, s’est à l’origine inspirée du réseau Mon P’tit Voisinage, qui crée des échanges entre personnes d’un même quartier ou d’une même ville. Le P’tit Blosneur est maintenant un formidable réseau local d’entraide et de collaboration entre habitants du Blosne. Une réussite et un exemple à suivre ! (Si vous souhaitez  créer votre propre association de voisinage sur ce même modèle, vous pouvez contacter Le P’tit Blosneur).

Sylvain Fouré, directeur de l’école Janusz Korczak, à Langouët, nous a présenté la pédagogie originale qu’il utilise au sein de sa classe pour aider ses élèves à mettre des mots sur leurs émotions, leurs besoins. L’anxiété et l’agressivité diminue, les enfants ont appris à s’écouter et à écouter leurs camarades.Quelques-uns de ces enfants sont venus nous faire une démonstration d’un des « outils » dont ils se servent habituellement dans leur classe. Un jeu de dés. qui aide à dire « de quoi j’ai peur » ou « ce qui me met en colère »…

Sylvain Fouré et ses élèves, sont venus échanger avec Magda Hollander-Lafon. Ancienne psychologue pour enfants, elle a suivi pendant plusieurs années le projet pédagogique de son ami Sylvain Fouré.

Le père Emile Shoufani, prêtre d’origine palestinienne, en visite exceptionnelle à Rennes, nous a fait le plaisir de témoigner lors de cette soirée. A l’origine de notre association avec Magda Hollander-Lafon, il a œuvré toute sa vie en faveur de la paix et du dialogue entre les communautés en Israël. Il nous a parlé, avec passion et émotion, de l’école dont il a été directeur pendant de longues années, à Bethléem. Une école exemplaire, humaine, généreuse, à son image.

Cette rencontre a mis en lumière des initiatives qui apportent, chacune à leur façon, un peu plus d’humanité dans nos vies et nos relations les uns avec les autres. Nous continuerons de les relayer à l’occasion d’autres repas ou soirées témoignages.

En attendant, la Caravane des liens vous donne rendez-vous les 19 et 20 juillet, de 16 h à 20 h, au festival Quartier d’été, dans le parc des Gayeulles à Rennes. Notre association aura son stand dans le Village, « un espace où on prend le temps de prendre soin de soi, des autres et de la planète ».  4 arbres et une boîte à son vous y attendent. Qu’est-ce qui nous unit tous ? Venez l’écrire avec nous !