novembre 2016 – Vivre en paix ensemble
Nov 152016
 

Frédéric Lenoir sera présent à Rennes samedi 19 novembre à 11 heures à l’Espace Ouest-France, pour une conférence suivie d’une dédicace, intitulée « Apprendre à vivre ». (Attention il risque d’y avoir du monde!) Il y parlera, entre autre, de la transmission de la philosophie et de la méditation aux enfants, et des ateliers de sensibilisation qu’il a créés dans les écoles primaires. C’est cette nouvelle aventure qu’il raconte dans son livre paru aux Editions Albin Michel en octobre.

Suite à ces ateliers, Frédéric Lenoir a créé avec Martine Roussel-Adam la Fondation SEVE, Savoir Etre et Vivre Ensemble. Cette association a pour but de « former des animateurs et des formateurs d’ateliers de philosophie et de méditation dans les écoles, mais aussi soutenir, faire connaitre et accompagner les projets qui, à travers la réflexion philosophique, la pratique de l’attention, l’activité ludique ou artistique œuvrent pour mieux préparer les enfants et les jeunes à devenir des humains et des citoyens confiants, actifs, responsables et respectueux du vivant. » (fondationseve.org)

(Frédéric Lenoir sera également présent le 18 novembre à Rennes pour le Séminaire Bonheur & Travail. A 18 h 15 à l’ESC Rennes, sur réservation, 35 €.)

9782226322371-j

 

Nov 092016
 

citationsmagda

En cette journée du mois de Novembre qui semble annoncer bien des remous, relisons les mots d’une batisseuse de paix (quoi ? au féminin ça ne se dit pas ? Si, la preuve !). La paix que l’on cultive en soi, pour ne pas se laisser gagner par la fébrilité ambiante, les peurs, les menaces de toutes sortes… Celle que l’on construit chaque jour, par ses paroles ou par ses actes, même les plus petits.

 Petit florilège de paroles tirées du livre Quatre petits bouts de pain. Merci Magda ! Diffusez autour de vous !

« J’ai compris que je ne pouvais appeler personne dans le meilleur de lui-même sans être moi-même libérée de mes propres blessures, de mes peurs, de ma violence. »

« Nos actes nous engagent. Il dépend de chacun de choisir d’être humain ou d’humilier, de devenir violent ou de pacifier. »

« Un regard créateur, un sourire, un geste, une parole vraie nous libèrent et nous rendent plus confiants, plus responsables, plus solidaires.
Avec patience et dans la sagesse du temps, nous pouvons devenir passeurs de vie, d’espérance et de paix. »

« Nos actes nous engagent. Il dépend de chacun de choisir d’être humain ou d’humilier. »

« Transformez l’indifférence et l’ignorance en solidarité ».

Magda Hollander-Lafon